American Center France
Français  |  English

The hub for france-american exchange

Patrimoine >> Cimetières & Mémoriaux
Historique de l’American Battle Monuments Commission
L'American Battle Monuments Commission, gardienne des cimetières et monuments commémoratifs américains à l'étranger, honore le service, les accomplissements et le sacrifice des forces armées américaines.
American Battle Monuments Commission | ABMC
Avant 1923, aucune agence fédérale n’était chargée de commémorer les sacrifices et les accomplissements de l'armée américaine. Après la victoire des Alliés pendant la Première Guerre mondiale, de nombreuses unités de l'armée américaine ont érigé des monuments et des plaques commémoratives à leur effigie, là où elles avaient servi en Europe. Ces monuments et plaques étaient très différents les uns des autres (taille, formes et descriptions). Trop souvent, ils n’avaient aucun lien avec les accomplissements des unités, étaient mal conçus et construits, étaient érigées sans autorisations, et rien n’avait été prévu pour leur entretien.

La loi adoptée en 1923 (36 USC 121-138 C) a créé l'American Battle Monuments Commission (ABMC) et lui a confié la responsabilité de l'honneur rendu aux forces armées américaines, et du contrôle de la construction des monuments militaires américains et des plaques commémoratives à l'étranger par des citoyens et des organisations américaines. Le 26 juin 1946, un amendement a étendu la compétence de la Commission à l’ensemble des champs de bataille et des cimetières en dehors des États-Unis.

Le programme de commémoration de la Première Guerre mondiale de la Commission incluait la construction d'une chapelle œcuménique dans chacun des huit cimetières militaires américains permanents en terre étrangère établie par le Département de la Guerre, l'aménagement paysager de chacun de ces cimetières, l'intégration de sculptures, de cartes de batailles, de Murs des Disparus, et de l'édification d’onze autres monuments ailleurs en Europe.

Le 26 février 1934, en vertu du décret présidentiel 6614, la Commission a été chargée de la gestion des huit cimetières militaires américains permanents existants en Europe, et de la conception, la construction, l'exploitation et l'entretien de tous les futurs cimetières militaires américains permanents érigés à l’étranger. La Commission a pris la responsabilité du Cimetière National de Mexico City le 17 Juillet 1947, en vertu du décret présidentiel 9873.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, plusieurs centaines de cimetières militaires temporaires avaient été créés dans des zones de combats dans le monde entier. Quatorze sites à l'étranger ont été sélectionnés conjointement par le « Secretary of the Army » et l’ABMC pour devenir des cimetières de mémoire permanents de la Seconde Guerre mondiale. Ces sites correspondaient géographiquement aux opérations militaires s’étant tenus pendant la guerre. Ces cimetières ont été confiés à l’ABMC par le décret présidentiel 10057, le 16 Mai 1949, dans la configuration proposée par l'architecte du cimetière et approuvée par la commission.

Le programme de commémoration de la Seconde Guerre mondiale incluait la création de 14 cimetières et de trois monuments dans les pays que les Américains ont contribué à libérer, et de trois monuments aux États-Unis. Comme pour les cimetières de la Première Guerre mondiale, l'utilisation des sites des cimetières de la Seconde Guerre mondiale a été accordée à perpétuité par le gouvernement hôte. Sauf aux Philippines, l'inhumation a été limitée aux membres des forces armées américaines qui ont péris outre-mer pendant la guerre. L'accord avec le gouvernement philippin autorisait les membres des scouts Philippins et des unités de l'armée Philippine qui ont combattu au côté des forces américaines à être enterrés dans le cimetière permanent à Manille.

Aujourd'hui, l'ensemble des cimetières militaires de la Première Guerre mondiale et de la Seconde Guerre mondiale à l'étranger sont fermés aux sépultures, à l'exception des corps de membres des services américains qui pourraient être retrouvés sur ces zones de combat.
Après la guerre de Corée, tous les corps de morts de guerre américains ont été rapatriés aux États-Unis, dans les territoires, ou les possessions pour y être enterrés.

Les principales missions de la Commission:
• Commémorer les sacrifices et les accomplissements des forces armées américaines grâce à la création de monuments en dehors des États-Unis, aux endroits où les forces américaines ont servi depuis le 6 avril 1917, et aux États-Unis tel que prescrit par le droit public.
• Concevoir, construire, gérer et entretenir des lieux de sépulture américains à l’étranger.
• Contrôler la conception et la construction de mémoriaux militaires, de monuments et de plaques commémoratives à l’étranger, érigés par des citoyens et des organismes américains, publics et privés, et encourager leur entretien.

Près de 125.000 américains morts à la guerre sont inhumés dans les cimetières de l’ABMC: près de 31.000 de la Première Guerre mondiale, plus de 93.000 de la Seconde Guerre mondiale, et 750 de la Guerre américano-mexicaine. En outre, plus de 6000 vétérans américains sont enterrés dans le cimetière national de Mexico et dans le cimetière américain Corozal au Panama.

En plus de ces tombes, les cimetières des Premières et Secondes Guerres mondiales, ainsi que les trois mémoriaux présents sur le sol américain, commémorent, sur les tablettes des disparus, plus de 94 000 américains disparus au combat, perdus ou enterrés en mer durant les deux guerres mondiales, les guerres de Corée et du Vietnam.

ABMC gère des fonds de dépôts spéciaux afin d’ériger des monuments commémoratifs autorisés par le Congrès, mais essentiellement financés par des contributions privées, le produit de monnaies commémoratives, et les revenus de placement; de gérer la décoration des tombes faisant suite à des commandes privées, et pour entretenir et réparer des monuments de guerre non fédéraux avec des fonds privés.

Services au public
Les bases de données des personnes enterrés ou commémorer dans les sites de l’ABMC, sont disponibles au public sur le site de la commission : www.abmc.gov. Les bases de données des deux conflits mondiaux incluent la parcelle, la rangée et l’emplacement des soldats morts au front, ou bien le lieu de mémoire pour les individus listés sur les tablettes des disparus. Le site Web propose également des informations générales et historiques sur les cimetières et monuments de l’ABMC ainsi que des informations pratiques pour se rendre sur les sites.
 
Sur demande, la commission donnera l'autorisation d'émission de passeports sans frais pour les membres de la famille immédiate qui voyageront outre-mer dans le but de se rendre sur une tombe ou sur un site de mémoire de l’ABMC. La commission pourra aussi prendre des dispositions pour la décoration florale d'une tombe ou d’un site de mémoire.


 
Visitez le site Web de l'ABMC www.abmc.gov
Ou contactez :
American Battle Monuments Commission
     68 rue du 19 Janvier
     92380 Garches
    +33 (0)1 47 01 37 46
 

  ABMC

ABMC sur Facebook


© ABMC  
© ABMC


© ABMC
© ABMC 


Comité de pilotage
Recherche avancée